Des Archives départementales proposent des expositions virtuelles pour s’occuper durant le confinement

Les expositions virtuelles proposées par les archives départementales

Face à la pandémie de coronavirus, le gouvernement français a décidé de placer le pays en confinement à partir du 17 mars 2020 à 12h. Cette mesure sanitaire est destinée à limiter la propagation du virus et a de nombreuses conséquences. Outre la restriction des déplacements, des entreprises et des établissements ouverts au public ont dû fermer leurs portes. C’est le cas des services d’archives du pays. Cela implique aussi le report, voire l’annulation de divers événements culturels, sportifs, artistiques… Et parfois, cela se traduit par des aménagements. Ainsi, plusieurs Archives départementales ont décidé de présenter des expositions, qui étaient prévues pour mars et avril notamment, en ligne plutôt que de les annuler.

Des services d’archives fermés … mais pas à court de bonnes idées !

Depuis mi-mars, les salles de consultation, de lecture des services d’archives, tant départementales que nationales, ne sont plus ouvertes au public pour une durée indéterminée. Par conséquent, les événements et expositions qui étaient prévus pour les prochaines semaines sont mis entre parenthèses. Cependant, certains étaient déjà prêts. Alors, au lieu de les annuler, leurs organisateurs ont décidé de les présenter virtuellement au public, sur Internet donc. Ainsi, les personnes intéressées peuvent les consulter depuis leur canapé et en savoir plus sur leur commune, leur département de résidence, sur un fait historique. Et une fois le confinement terminé, cela leur donnera peut-être envie d’en apprendre davantage et de se rendre aux Archives municipales, départementales ou nationales.

Des documents accessibles en ligne pour se cultiver en restant chez soi

Parmi les expositions actuellement mises à la disposition du public sur Internet, plusieurs ont retenu notre attention. Il y a celle des archives de Quimper, intitulée « Quimper, les couleurs du temps » et qui regroupe une trentaine de clichés. Mais en ligne, les internautes en retrouveront une centaine car à côté des tirages d’origine, les versions colorisées ont été ajoutées. Une belle manière de découvrir les évolutions de la ville depuis la fin du XIXème siècle (les photos les plus anciennes datent de 1860-1870).
Le Mémorial de Caen a également publié sur Internet – sur le site Google Arts and culture – une exposition sur le thème de la Seconde Guerre mondiale : « Été 44, les Américains au cœur de la Bataille de Normandie ». Cette dernière permet d’avoir un aperçu de la richesse des collections du Mémorial.
Dans les Hauts-de-Seine, pour remédier à la fermeture des établissements culturels, les archives départementales du 92 proposent aux internautes des visites d’expositions de ses musées et espaces culturels. Parmi elles, la rétrospective sur les Expositions universelles ayant eu lieu en France, de 1855 à 1900.
Autre initiative intéressante, celle du journal Sud Ouest qui propose une sélection variée d’archives sur le Béarn dont des émissions de télévision sur cette province, sur les personnalités ayant marqué son histoire, des documentaires de l’INA, des reportages datant des décennies précédentes et des « pépites politiques ».

En résumé, de bonnes idées pour s’occuper durant le confinement et étoffer sa culture sans sortir de chez soi !