Indice Kappa : quel est son rôle en matière d’archivage ?

Normes ISO 9706

Pour garantir la transmission du patrimoine écrit aux générations futures, il est nécessaire d’archiver précieusement des documents. Ils doivent être donc préservés des effets du temps, de l’humidité, de la poussière et de manière générale, des agressions extérieures. Pour cela, plusieurs règles ont été édictées qu’il convient de respecter. Par exemple, il ne faut pas choisir n’importe quel papier. Ce dernier doit pouvoir résister dans le temps, ne pas se casser ou devenir friable notamment, et être de qualité supérieure. Il faut aussi qu’il soit dépourvu d’acides et qu’il respecte les normes en vigueur, dont ISO 9706 et ISO 11108. De même, la présence de lignine doit être conforme à l’indice de Kappa qui est défini par la norme ISO 302.

A quoi correspond cet indice ? Et comment est-il déterminé ?

De récentes études ont démontré qu’un papier comprenant au maximum 1% de lignine, soit 5 unités Kappa, ne présente pas de risques pour la conservation et l’archivage de documents écrits. Cet indice, qui est déterminé par la norme ISO 302, mesure la quantité de matières oxydantes dont la lignine, de produits chimiques utilisés pour le blanchiment de la pâte à papier, que l’on retrouve dans un produit. Concrètement, les papiers et cartons ayant un indice de Kappa de Cohen inférieur ou égal à 5 unités sont parfaitement adaptés à la conservation à long terme et à l’archivage. Cela signifie qu’ils résistent à l’oxydation.

Les conséquences sur l’archivage de documents

La lignine est un composant du bois, à l’instar de la cellulose. Si elle présente des avantages pour le bois de chauffage, ce n’est pas le cas pour le papier car elle provoque son jaunissement. D’où la nécessité qu’elle soit faiblement présente dans les cartons et papiers utilisés pour l’archivage. Pour l’enlever, les industriels recourent à un traitement chimique, tel le blanchiment. Et pour certains documents, des photographies par exemple, l’absence de lignine est capitale pour assurer leur protection. C’est donc à ce moment-là qu’intervient l’indice Kappa de Cohen qui mesure, entre autres, le pourcentage de lignine. De même, ce dernier fait partie des critères qu’un papier doit respecter pour être déclaré conforme à la norme ISO 9706.